Inspiration | Novembre

novembre4 novembre5novembre7novembre11

J’ai à peine vu le mois d’octobre passer. Les feuilles ont commencée à tomber puis j’ai été emportée par la frénésie de l’automne, des événements et de la mi-session.
Somme toute de beaux moments, mais tellement de nouveaux défis qu’on pourrait presque croire que j’en oublie les anciens projets. Je rêve du jour où je pourrai enfin résoudre ce  casse-tête et tout faire tomber en place.

En attendant, je vous souhaite un mois de novembre tout doux et confortable. Profitez du froid qui s’installe et des jours gris pour prendre soin de vous et vous dorloter un peu!

Poliquin tout terrain | L’ouverture du KYOZON

KYOZON -74

Mise en contexte: Événement mondain sur la rue Crescent. Des blogueurs et des gens considérés cools. Marilou Poliquin est invitée à inviter un invité. Elle me choisit. Je suis sur mes gardes. Elle me précise qu’il s’agit d’un événement où des sushis défilent devant nous comme des offrandes que nous sommes libres d’inspecter, de refuser, ou d’accepter. J’accepte l’invitation.

17h40 – Je rejoins Marilou Poliquin au Indigo sur Ste-Catherine. Je me demande ce qu’elle fait là, tout est à cinquante pourcents de rabais chez Chapters, ils vont en faire un Victoria’s Secret (YESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS)

17h47 – Marilou Poliquin insiste pour aller faire un ravitaillement de tous ses thés chez David’s tea. Elle a amené ses petits pots à remplir. Nous sommes des personnes très différentes.

17h55 – J’ai faim. Marilou Poliquin me dit qu’il ne faut pas trop arriver en avance parce que c’est pas “cool”. L’événement est dans cinq minutes on peut tu sivouplait juste y aller.

18h00 – Right on time. Guestlist, petit cadeau, presskitjmencalisse. I wanna eat.

18h02 – Presque personne dans la place. On se sent un peu fashionably early (FAUX-PAS) mais on est contentes parce que ça veut aussi dire qu’on a de la place au BAR. Et dans le cas de KYOZON (ah ouin on est au opening d’un resto qui s’appelle KYOZON btw) c’est vraiment COOL parce que c’est au BAR que tu vois tous les SUSH défiler devant toi. Pareil comme au Japon. Marilou Poliquin et moi-même sommes contentes.

KYOZON -34

18h35 – Ben oui on a mangé pendant 33 minutes. So what. Je suis pas le genre de personne qui va manger max trois bouchées dans un événement parce que sinon t’es considéré comme un glouton. En fait je vais en manger autant que je veux PARCE QUE JE SUIS UN GLOUTON.

18h40 – On descend du premier pour retourner au rez-de-chaussée, l’endroit où on nous sert des DRINKS VERTS. C’est pas pire bon. C’est gratuit. Salut. Aussi, on nous passe des petites bouchées de tempura, de fried squid, de mini pad thai. J’ai pu faim. Je mange pareil.

19h00 – Bon, le monde fashionably late commence à arriver. Marilou Poliquin fait du PR. Moi je fais la soeur hostile qui est là juste pour la bouffe. Je me fais croire que c’est un personnage que j’habite pour la soirée mais on sait tous que je suis hostile pour vrai.

19h06 – Une connaissance PR un peu lourde de Marilou Poliquin qui décide de nous parler pendant longtemps m’aide pas à ne pas être hostile. En plus elle décide d’être “rude” et condescendante. Hate u.

19h20 – J’ai perdu Marilou Poliquin. Je me retrouve seule dans une mer constituée d’un mélange de blogueurs qu’on voit sur TOUTES LES PHOTOS DE TOUS LES ÉVÉNEMENTS DE BLOG et de la démographie typique de la rue crescent. À l’aise.

19h23 – Pour avoir l’air d’avoir de quoi à faire, j’essaye de me commander un drink au BAR. Le bartender me dit que si je veux une orchidée dans mon drink va falloir que je la paye. EXCUSE ME!?!?!?!? Je prends donc un autre drink vert.

KYOZON -47

19h32 – Je retrouve Marilou Poliquin au même moment où on m’offre un lobster roll. Je regrette tous mes choix de la soirée. Je ne peux avaler rien de plus. J’ai mangé aucun lobster roll de l’été et on m’en offre un sur un plateau de plexi. Je verse une larme de métal en le refusant.

19h35 – Je fais comprendre à Marilou Poliquin que je suis à court de small talk. Elle comprend. c’est une soeur de qualité. On part.

19h50 – On prend la 24 Est devant le Holt Renfrew. On mange nos petits cadeaux. Ce sont des biscuits chinois noirs. J’ai trouvé l’objet qui me représente. Je suis dark. Dedans y’a une phrase qui dit genre “Sois gentil avec ton ami” c’est un peu décevant. Mais il goûte comme bon alors c’est correct.

20h04 – Maison. Je suis un peu cocktail. Mon réflexe est d’aller me coucher mais je réalise qu’il est 20h04. Je maudis le KYOZON mais je le remercie aussi. J’ai une pensée pour Marilou Poliquin qui me confie que “kyo” veut dire “maintenant” en japonais mais qu’elle a aucune criss d’idée de ce que veut dire “zon”. Grande sagesse.

Par Camille Poliquin

Découverte | L’événement Etsy Fait au Canada

etsy1

Ce n’est pas un secret, J’ADORE aller me perdre sur Etsy.

Alors quand les filles du regroupement Montreal Etsy Team m’ont invitée à leur conférence de presse, je ne pouvais que dire oui! Surtout que c’est Iveth de The Angry Weather qui m’avait transmis l’invitation.

etsy3

etsy6

La conférence avait pour but de nous familiariser avec les équipes Etsy et de promouvoir l’événement Etsy: Fait au Canada qui aura lieu la fin de semaine prochaine.

Tenu au Locoshop Angus ( 2600 rue William-Tremblay), le marché permettra au public de magasiner ”en vrai” de réels trésors fait main et de rencontrer les créateurs derrière ceux-ci. Cela devient aussi une bonne façon d’encourager ces artisans, surtout suivant l’affreux (et vraiment dégueulasse) cambriolage dont plusieurs ont été victime lors des Puces Pop de la fin de semaine dernière.

etsy2

La liste des créateurs qui seront présents et les autre détails des activités de la fin de semaine sont disponibles sur la page facebook de l’événement. Pour ce qui est de mes recommandations personnelles d’artistes à découvrir à tout prix, elles paraîtront demain sur Le Cahier!

10649511_923117657705548_4497300191258821334_n

Rendez-vous en fin de semaine!

Crédit Photo:
Tina Rayna Photography
www.tinarayna.ca

 

Inspiration | Looks automnals

f3a15f538c68c13837bda0cb62995b1b                                                                 radarmagazine.se  

Alors je sais que plusieurs ont été profondément offensés par la soudaine chute de température, mais personnellement je ne pourrais être plus heureuse!

L’automne a une place toute spéciale dans mon cœur, et c’est le temps de profiter de la mi-saison pour s’habiller tout en pelures. Avec les feuilles, l’air vivifiant, les chai lattes, et les gros bas de laine, il a tout pour me rendre heureuse.

Alors voici donc les looks auxquels je rêve pour la saison:

f48bfb63ddad5f2ea20c1a5ea07cd746 stockholm-streetstyle.com
b5547e9045aeaf193089a59f92b3441cthesartorialist.com
58d1c969deef22269634061cc1c3c60dpolienne.com
c7b1e4fbd3673c0e72524ea8d2ec4f68heynataliejean.com 

Profitez bien de votre automne!

 

Découverte | Tshu

slideshow_1

Au secondaire, j’avais une bonne amie qui se promenait toujours avec son mouchoir en tissu. Bien que l’idée dégoûtait un peu mon petit esprit fermé et dédaigneux du secondaire, reste que l’idée était bonne. Surtout que mon amie ne s’en servait pas tant pour se moucher que pour essuyer sa bouteille d’eau, nettoyer son espace de lunch, etc.

C’était une alternative économique et écologique aux vieux paquets de mouchoirs de papier qui finissaient par traîner partout.

slideshow_2

C’est exactement ce que propose Tshu, une toute nouvelle initiative montréalaise. En plus  d’offrir des mouchoirs en tissus de qualité, fabriqué à Montréal, et certains faits de matériaux bio (et cute en mausus!), Tshu s’engage aussi à planter un arbre par mouchoir vendu!

slideshow_4

Pensez-vous être prêts à troquer vos napkins pour des mouchoirs en tissus? Et surtout croyez-vous au pouvoir du Tshu comme accessoire mode?

Moi je veux bien essayer! Surtout quand des motifs comme celui-ci sont disponibles.

slideshow_5

Je finis avec un petit conseil d’amie: On devrait TOUS avoir un beau mouchoir en tissu (au Japon, c’est un incontournable!), mais par pitié, en cas de grippe, on s’achète une bonne vieille boîte de kleenex et on réduit la propagation des microbes!

Look | Uniforme Estival

Capture d’écran 2014-08-14 à 21.23.56

J’ai beau avoir une garde-robe au contenu relativement varié, je finis inévitablement par adopter UN look que je  porte tout l’été. D’habitude, ce sont des robes légères et faciles à enfiler, mais cette année je me sens presque originale avec une chemise Uniqlo, une skort (oui oui, une skort!) GU et une veste Forever21 de l’an passé. Sans oublier un chapeau H&M parce que je suis toujours aussi intolérante au soleil (bouh!).

Alors, est-ce que je suis la seule, ou vous avez aussi votre uniforme estival?

Capture d’écran 2014-08-14 à 21.23.3520140723_5206 copie

Photos par Andréanne Aubé

Découverte | Niko and…

Capture d’écran 2014-07-14 à 20.31.50

Déjà un mois depuis mon retour, mais on dirait que je commence à peine à faire le point sur mon voyage. De toutes les choses que je voulais écrire ici, je me rends compte qu’assez peu se sont concrétisées pendant mon voyage. Mais qu’à cela ne tienne, je vais essayer de me rattraper. Comme on dit, mieux vaut tard que jamais!

Capture d’écran 2014-07-14 à 20.32.30

On s’entend que le shopping au Japon est une expérience tout simplement divine. TELLEMENT de choix de boutiques!  J’ai quand même développé mes favoris. Niko and…, par exemple, a été une de mes belles découvertes. Des vêtements (à ma taille!) simples et bien coupés au style bien dosé entre lady et garçon manqué. Parfait pour moi! Ah et puis ils ont des meubles à se jeter par terre! (sérieux, petit fiancé et moi on a sérieusement considéré se faire shipper un sofa!)

Capture d’écran 2014-07-14 à 20.32.43

À ce que je sache il n’y a pas moyen de commander du Canada, mais reste qu’il fallait que je vous partage mon amour pour cette marque. Et puis se rincer l’œil est toujours beaucoup plus économique!

Capture d’écran 2014-07-14 à 20.32.13

Inspiration | Juillet

JUILLET1JUILLET6JUILLET9JUILLET5JUILLET4

Il me semble que ça faisait longtemps que je n’avais pas fait d’inspiration du mois, non? Ça me manquait.

Je pourrais pratiquement faire un copié-collé de mon inspiration juillet d’il y a un an, tellement ils risquent de se ressembler. En gros, beaucoup d’air clim de bureau et pas tant de soleil que ça. J’enfile les 40 heures au travail et je travaille (fort) sur de nouveaux projets super excitants mais aussi très demandant (comme celui-ci, IH!)

En somme, pas de lacs ni d’escapades pour moi cet été, mais ça ne m’empêche pas de rêver!

Découverte | Le Centropolis

20140703_3059

Quand j’ai reçu l’invitation pour aller célébrer le solstice d’été au Centropolis, j’avoue que ma première réaction s’est apparentée à quelque chose du genre: Cool!…mais Laval?!

Parce que, je l’avoue, je suis un peu une snob de la rive-nord. Je devrais avoir honte, surtout que je n’ai vraiment aucune raison d’avoir quoi que ce soit contre Laval, si ce n’est que je viens moi-même de la rive-sud et que la rivalité entre les deux 450 a toujours été un peu trop présente dans mon cœur.

Une chance, cependant, que j’ai laissé mes préjugés de côté, parce que finalement, j’ai vraiment passé une journée trippante! Oui oui, moi, Marilou, j’ai eu du fun à Laval!

Je vous raconte:

Les autres blogueurs et moi avons commencé par se rejoindre au Clip n’ Climb, un centre d’escalade ouvert depuis peu sur le site du Centropolis. Dans mon jeune temps, je faisais un peu d’escalade avec ma mère, alors j’avais bien hâte de voir à quoi ça allait ressembler. Eh bien je ne m’attendais pas du tout à ça! Premièrement, pas besoin d’attendre un moniteur pour grimper, puisqu’on s’attache nous même à notre câble et que c’est une poulie qui nous empêche de nous écraser comme une crêpe en cas de faux pas. Deuxièmement, je n’avais jamais vu de telles structures. Des parois qui tournent quand on monte? D’autres qui s’illuminent? Des poteaux verts desquels ont doit se jeter dans le vide? Disons que je n’étais pas préparée!

Capture d’écran 2014-07-03 à 22.30.27

Je vous partage d’ailleurs cette merveilleuse vidéo de moi VS la glissade de la mort. Vous pouvez même me voir articuler un très optimiste ”je vais mourir”. Toute la classe du monde!

La terreur (mais beaucoup de plaisir) #solsticecentropolis

Après avoir surmonté bien des peurs et avoir eu somme toute beaucoup de plaisir, nous sommes allés décompresser sur la terrasse du Balthazar, avant de se rendre au restaurant Bleu pour le souper. Moi qui m’étais portée à l’évidence que j’allais devoir faire une exception et manger de la viande, j’ai été absolument éblouie par leur plateau de fruits de mer. Leurs grillades avaient aussi l’air très bonnes, mais les palourdes que j’ai mangées étaient absolument divines. J’ai aussi fait deux belles découvertes, soit du caviar d’aubergine et une tapenade de poivrons des plus divines. En un mot: YUM!

bouffe.jpg

Finalement, après s’être rassasiés, nous avons pu assister au spectacle mis en scène spécialement pour le Centropolis, qui venait clore les festivités du solstice qui avaient eu lieu toute la journée. Encore une fois, je n’ai pas été déçue et j’ai même été impressionnée de voir à quel point les gens étaient nombreux à venir fêter et ce, malgré la température indécise de la journée.

show.jpg

Alors si je vous ai donné le goût de vous aventurer sur la rive-nord, je vous jure que ça vaut la peine! Le Centropolis organise plusieurs activités GRATUITES cet été dont des concerts à tous les vendredis, des activités sportives gratuites, la projection du film Moulin Rouge (ih!) le 21 août et beaucoup plus. Pour plus de détails sur la programmation, rendez-vous sur leur site!

Découverte | Garçon Fleur

gfleurmontage2

Qui n’aime pas recevoir des fleurs? Probablement personne, ou du moins, personne que je connais! 

Alors quoi de mieux que de se faire livrer un bouquet sauvage par un jeune homme à vélo!? C’est ce que propose garçon fleur avec ses fleurs sauvages biodynamiques et le vélo cargo le plus mignon en ville.

gfleurmontage

Comme si ce n’était pas déjà trop beau pour être vrai, il offre aussi la livraison de croissants pour accompagner les fleurs du samedi matin.  Allo la belle surprise/ la meilleurs façon de commencer le week-end ever.

camille

Gardez aussi l’oeil ouvert et vous risqueriez de tomber sur une de ses publicités comme celle du coin Roy/ St-Denis qui a su complètement charmer (?) Camille.

Pour suivre garçon fleur sur instagram (ça vaut la peine) c’est ICI.
Et puis un petit like facebook, c’est toujours gentil: ICI.